Béton banché ou parpaing : lequel choisir ?

La fondation est l’élément clé de la construction d’une maison. Elle fait partie intégrante des éléments qui peuvent assurer la robustesse de celle-ci et vous avez la possibilité de choisir votre type de fondation.

En effet, la fondation de la maison peut être choisie parmi deux types de méthode : le béton banché et les blocs de béton ou parpaing.

De quoi s’agit-il ?

Lorsqu’on parle de parpaings, ce sont en réalité des briques prêtes à l’emploi que les entreprises sur ce site https://bestmiamiconcretecontractors.com utilisent pour l’installation de murs et de cloisons à l’extérieur comme à l’intérieur. Ils sont surtout utilisés de nos jours parce qu’ils sont très économiques. Le modèle de parpaing qu’on utilise généralement est principalement composé d’agrégats à 87%, d’eau, du calcaire et de l’argile. Il possède des creux en forme de nid d’abeille d’où l’appellation de bloc creux pour réduire le poids et être facile à manipuler.

Le béton banché est le terme utilisé pour le processus de création d’un moule temporaire dans lequel le béton est coulé et formé. Les coffrages traditionnels sont fabriqués en bois, mais ils peuvent également être réalisés en acier, comme c’est le cas avec de nombreuses entreprises référencées sur https://bestmiamiconcretecontractors.com. Ils peuvent également être en plastique renforcé de fibres de verre et en d’autres matériaux. Le terme de coffrage est un terme général qui est utilisé en relation avec le processus de façonnage utilisant une grande variété de matériaux, le terme de coffrage est souvent utilisé pour faire référence au processus d’utilisation du contreplaqué pour former le moule.

Comment les différencier ?

Une fondation en parpaing ressemble à un enchevêtrement de brique superposé et agencé. Il nécessite un crépissage pour avoir une apparence lisse sauf ceux en terre cuite. Au niveau du béton banché lors du décapage, on remarque aisément des traces verticales sur le béton à intervalles réguliers. Le marquage est dû à la forme du moule utilisé. Il y a des barres d’armature sur chaque ligne verticale. Celles-ci permettent de maintenir rigide la forme obtenue du coffrage.

Lequel pour la mise en place une fondation ?

L’utilisation du béton banché pour une fondation solide est peut-être le type de construction la plus populaire. Le coffrage est normalement construit sur place à l’aide de bois et de contreplaqué. Un contreplaqué de qualité spéciale est nécessaire pour le coffrage, et il doit être résistant à l’eau.

Il est facile à produire, bien que cela puisse prendre du temps pour des structures plus importantes. Il est utilisé lorsque les coûts de main-d’œuvre sont inférieurs au coût de production de coffrages réutilisables à partir de matériaux tels que l’acier ou le plastique. Il présente également l’avantage de pouvoir couler une quantité importante de béton en une seule fois. Ce qui permet d’obtenir une finition propre du béton.

Néanmoins, une fondation en parpaing est composée d’une multitude de briques reliées par du mortier. L’intérieur du bloc creux est vide et l’air à l’intérieur agit comme un matériau d’isolation naturel. Toutefois, on peut aussi se servir des parpaings creux pour y couler du béton banché et augmenter encore plus sa résistance.

En général, les fondations des maisons en parpaing creux sont plus souvent exposées aux risques de gel lorsque le sol est humide ou mal drainé. C’est pourquoi certains professionnels recommandent d’utiliser le parpaing plain pour le soubassement, car il résiste mieux au froid.